SOUDAGE : L’AIR PROPRE N’EST PAS UN LUXE, MAIS UNE NECESSITE

Outre l’importance du soudage, les conditions de travail dans l’industrie sont souvent très dures avec de longueurs heures passées dans un environnement sombre, brumeux, désagréable et poussiéreux. Les impuretés sont omniprésentes : elles se déposent sur les produits, les machines, les soudeurs et leurs collègues. Une exposition prolongée à la fumée de soudage peut causer des nausées et des vertiges à court terme, des dommages pulmonaires et différents types de cancer à plus long terme.

En outre, les soudeurs sont de nos jours souvent contraints de trouver de nouvelles façons de faire leur travail plus rapidement et de la manière la plus rentable possible ce qui rend leur tâche davantage stressante. Mais ce n’est pas une fatalité. Chez Zehnder, nous pensons que l’air pur ne devrait pas être un luxe pour les soudeurs – c’est une nécessité.

Les fumées dégagées par les procédés de soudage sont un mélange varié de gaz toxiques en suspension dans l’air et de poussières très fines comme les poussières alvéolaires qui peuvent causer des problèmes de santé graves si elles sont inhalées. Les poussières alvéolaires (poussières fines) sont les plus dangereuses et les plus difficiles à capturer. De nombreuses sociétés tentent d’atténuer ces problèmes en recourant à des systèmes d’extraction des fumées de soudure, en nettoyant les surfaces, en restant en amont des fumées de soudure, en utilisant des rideaux de soudure ou en portant une protection respiratoire.

Néanmoins, ces mesures ne sont pas complètement efficaces parce qu’elles n’extraient pas les fumées à la source. Il peut en résulter de graves répercussions sur la santé des soudeurs et de leurs collègues, comme l’asthme, la Sidérose, la fièvre des fondeurs, voire même le cancer.

L’AIR DANS LES ENTREPRISES DE SOUDURE EST 10 FOIS PIRE QUE L’AIR DANS LES GRANDES VILLES COMME LONDRES, MALGRE LA MISE EN PLACE DE SYSTEMES D’EXTRACTION CLASSIQUES !

Nous suivre